Sortie au Fort Saint Louis à FORT DE FRANCE

Le lundi 10 juin 2024, les élèves de 3e2 et 3e4 ont mis le cap vers le fort Saint Louis pour une matinée découverte sur la défense nationale. Il s’agissait pour nos élèves d’être sensibilisés aux valeurs et principes de la République, de présenter les différentes missions et les enjeux de la Défense nationale dans le cadre des parcours citoyen et avenir.

Cette matinée s’est ainsi déroulée en 3 temps animée par Stéphanie MARTINGOULET (référente académique éducation à la Défense, cheffe de centre du SNU) et Alain TISSIER (commandant de la marine nationale). Il est attaché à la base navale du Fort Saint Louis.

Dans un premier temps, les élèves ont regardé un documentaire sur les effets de la bombe atomique. Le commandant TISSIER nous a énuméré les différentes répercutions à savoir une augmentation de la chaleur/lumière, d’une onde de choc et de radiations.

Puis, les intervenants issus de l’armée de l’air, le major LAURENT, l’armée de terre, le caporal chef JONATHAN et la marine nationale, maître principal ERIC nous ont présenté leurs parcours au sein de la Défense nationale. Il s’en suit un échange animé entre les élèves et les professionnels sur les avantages et les inconvénients d’être militaire.

Les militaires ont mis en exergue les valeurs de solidarité, de vivre ensemble. C’est ainsi qu’ils nous ont rappelé le fait de se faire recenser à la mairie et de participer à la JDC (Journée Défense et Citoyenneté).

La matinée s’est poursuivie par un parcours d’orientation sur le site. Les élèves étaient répartis en groupe de 6 ou 7 et ont pu manipuler un plan du site pour s’orienter et retrouver les balises qui permettent d’attester de leur découverte.

Tout en poursuivant leur itinéraire, les élèves ont pu admirer ce magnifique paysage. A l’issue de ce parcours, les élèves devaient répondre à un questionnaire remis au début de ce parcours d’orientation.

Nous remercions, chaleureusement Stéphanie MARTINGOULET, Alain TISSIER et les différents intervenants pour cette belle découverte de l’enseignement de la Défense nationale, les collègues Mmes ARICAT, LEJUSTE et SUIVANT qui ont encadré nos élèves ainsi que les parents d’élèves pour leur disponibilité.

Mme HODEBOURG qui a coordonné et finalisé cette sortie, absente pour raison médicale.

Mme Daniella ARICAT, professeure d’histoire et géographie

.

La sortie de cohésion du réseau des segpa

Dans le cadre du réseau des segpa, les élèves de cinquième du collège Belle Etoile de SAINT-JOSEPH, de ROBERT 3 et d’Euzhan Palcy du GROS MORNE ont été conviés à renforcer leur cohésion le jeudi 23 Mai 2024 sur la plage de Corps de Garde à Sainte-Luce. La mise à disposition du site et de ses infrastructures a été possible grâce à la municipalité. 

Cette sortie a donc permis de clôturer un travail effectué avec la deuxième promotion de 5ème de notre réseau cette année. Les directeurs de segpa ont élaboré un programme très attractif.

Les élèves étaient encadrés par les directeurs, les enseignants, les maîtres-nageurs et les assistants d’éducation (AED).

C’est ainsi qu’ils ont commencé la journée par un échauffement sportif collectif leur permettant de se préparer aux différents jeux prévus. Parmi les activités physiques, on retrouve des jeux dans l’eau à savoir des jeux de passe et des courses en mer organisées en équipe. Cela a permis de renforcer des compétences liées à l’aisance aquatique pour les élèves.

Puis, répartis en plusieurs équipes, les élèves s’affrontent sur un terrain de foot pour marquer un maximum de buts.

Ensuite, les équipes devaient s’affronter au tir à la corde. Il s’agissait de tirer de toutes ses forces pour faire perdre l’équipe adverse. Ce jeu se déroula dans une ambiance de bonne enfant. 

A midi, ils ont partagé un moment de convivialité en déjeunant ensemble sur le site.

A la suite de ces épreuves, les élèves ont été récompensés par des médailles.

Les élèves de 5ème ravis de leurs médailles

Ils étaient tous unanimes pour dire que « cette journée était formidable ».

Nous remercions chaleureusement Mr le maire Nicaise MONROSE, l’équipe de direction des trois collèges pour leur implication, les employés municipaux pour leur accueil et nos élèves : Kélaia, Sélina, Yann, Evan et judicael.

Un bon moment de sport de cohésion et de convivialité !

Rédacteurs : Daniella ARICAT, professeure d’histoire et géographie et Monsieur SALOMON, directeur de la SEGPA.

Photos : monsieur SALOMON

Inscription : Information aux parents d’élèves

Chers parents, nous vous prions de trouver en pièces jointe le calendrier des inscriptions .

Cliquez ici pour avoir la fiche de renseignements

Cliquez ici pour avoir la liste des pièces à fournir pour l’inscription

Inscriptions en 6ème

Bâtiment M

MERCREDI 26/06 – 7h30 – 11h30 : école de BOIS JOLI

JEUDI 27/06 – 7h30 – 12h30 : école MIXTE C

VENDREDI 28/06 – 7h30- 12h30 : écoles de RIVIERE LEZARDE/GLOTIN

Réinscriptions

Bâtiment M

MERCREDI 03/07 – 7h30 – 11h30 : 6ème – 5ème

JEUDI 04/07 – 7h30 – 12h30 : 5ème – 4ème

VENDREDI 05/07– 7h30 – 12h30 : 4ème -3ème

Inscriptions sur rendez-vous uniquement pour les retardataires : 08/07 et 09/07 de 7h30 à 12h30

Pour télécharger le calendrier cliquez ici

2ème journée de stage APPN pour les élèves de 5ème

Pour cette deuxième journée de stage, nos élèves de 5ème ont pratiqué du VTT et de la course d’orientation.

Les mauvaises conditions météorologiques nous ont malheureusement contraints à écourter la journée VTT.

Videomontage réalisé par Naëlys DORLEANS (5ème2)
Photographes : Yaëlle BARON, Shéryanne CISERANE (5ème3), Anaëlle TABAR (5ème2), mesdames DISY et JEAN BART (parent d’élèves).

Madame DISY, Professeur EPS

1ère journée de stage APPN pour les élèves de 5ème

Ce lundi 03 Juin 2024, tous les élèves de 5ème ont réalisé pour leur première journée de stage d’Activités Physiques de Pleine Nature, la randonnée de la Pointe BANANE au ROBERT

Vidéo montage réalisé par l’élève jeune reporter Naëlys DORLEANS (5ème2)

Madame DISY, Professeur EPS

Sortie pédagogique du 22 Mai à Sainte Marie

Chaque année, de nombreuses manifestations culturelles, artistiques, mémorielles ont lieu à travers l’île pour commémorer cette période douloureuse. Cette date marque le 176ème anniversaire de l’abolition de l’esclave en Martinique par décret du gouvernement français (22 mai 1848).

C’est ainsi que le mercredi 22 mai 2024, les élèves de la classe patrimoine (4ème3), les élèves de la 5 ème3, les créolistes de la 5 ème2 et de la 6ème 3 ont été conviés à un temps fort. C’est à KAYNOU, Office de la Culture, des Sciences et du Patrimoine de la ville de SAINTE-MARIE que les élèves ont jeté l’ancre.

En l’intitulant « 22 Mai 1848 nous fait écho », cette célébration doit être un devoir de mémoire. C’est ainsi que les associations Kazinel, Lalin Klè, Brédasidah’Art et Familles Rurales ont véritablement collaboré afin de renforcer nos liens avec notre histoire surtout auprès de nos élèvesLa journée fut ponctuée par des temps forts. Les élèves ont été plongés dans un univers où se mélange passé et présent. Elle a commencé par une mise en valeur de notre patrimoine culturel : « moman bélé » rythmé par le son des tambours et chants dirigé par l’un des grands maîtres du bélé Constant VELASQUEZ d’origine samaritaine. Elle s’est poursuivie par la remise de prix aux boulangers samaritains. Monsieur Jean Élie POULA de son nom d’artiste Tisitron nous a raconté l’histoire d’un esclave.

Puis, les élèves ont participé de manière active aux différentes mises en scène notamment les esclaves déportés d’Afrique sur l’île de Sainte Marie, le commerce « antan lontan ». Certaines ont présenté les bijoux et les chapeaux fabriqués par Danièle ÉLIAZORD. Les élèves ont également pu apprécié de magnifiques tableaux qui mettaient à l’honneur la femme. Ces œuvres d’art ont été réalisées par Harmonie BOISLAVILLE, petite fille de Loulou BOISLAVILLE.

Quelques ressentis:

Sloan de la 6ème 3 : « c’était bien et j’ai apprécié le spectacle. J’ai participé à la danse et à la scène sur l’esclavage ».

Leela de la  4éme3 : «c’était bien, je me suis bien amusée, les activités étaient bien. On a passé une belle journée »

Parent d’élève (mère de Joranne) de la 6ème 3 a relevé que «ce moment était fort en émotions et enrichissant pour les élèves mais aussi pour nous adultes. Cela nous a permis de se remémorer la condition de vie des esclaves et d’avoir une autre vision ».

Madame Suivant (agent) : « c’était une belle expérience qu’il faudra la renouveler à l’avenir et que les élèves ont joué le jeu ».

Madame Massolin (professeure de créole) a mis l’accent : «sur l’implication des associations, la participation des parents,(…) l’engagement des élèves, la disponibilité de nos agents, l’harmonie entre les enseignants ».

Elle a souligné aussi que «  l’accompagnement précieux du personnel administratif  permet de dire que le collège Palcy est une entité administrative, mais est aussi,  et surtout une entité humaine ».

Nous remercions chaleureusement les collègues : Mmes ARICAT, HODEBOURG et  SUIVANT, Mr DELYON qui ont encadré les élèves. Un grand merci aux élèves qui ont participé à cette journée ainsi qu’à leurs parents.

An lavalas mèsi ba man MASSOLIN épi KAYNOU

« Ce tambour c’est le feu dans les champs de cannes, ce tambour, c’est le tambour de la révolution, le tambour de la liberté ». Paul LARAQUE Tambou libete in tambou 1994 (Haïti)

Daniella ARICAT, professeure d’histoire et géographie.

Commémoration du 8 Mai 1945

La commémoration de l’armistice du 8 mai 1945, marquant la fin de la guerre en Europe, s’est déroulée sur la place Maran au Gros Morne. 

Le 8 mai est dès lors, devenue une date importante inscrite dans notre histoire.

Elle nous permet dans un premier temps, de rendre hommage aux soldats français qui ont combattu pour notre liberté et la démocratie.

Dans un second temps, de se rappeler que cette période représente un symbole de résistance, de courage et d’espoir !

C’est ainsi que les élèves de notre collège ont lu des poèmes et des textes marquant la participation des Antilles Guyane dans la dissidence suivi de celui de l’UFAC. 

Cette commémoration nous permet de réaffirmer notre engagement  dans les valeurs de la République et de se rappeler que la paix est encore fragile et qu’il faut la préserver. C’est pourquoi il est important de transmettre ce devoir de mémoire à nos élèves.

Nous remercions madame BRABANT (professeur d’histoire et de géographie), nos élèves : Maelle, Chloé, Anne Emmanuelle, Gael, Youri, Chade, Nina, Yaelle, Darian ainsi que leurs parents pour leur participation dans ce devoir de mémoire.

Madame Daniella ARICAT, professeure d’histoire et géographie

Sortie pédagogique à l’étang des Salines

Le lundi 06 Mai les élèves 6e1/5e1 et 4e5 sont partis à la découverte de l’étang des Salines situé dans le sud de la Martinique à Sainte Anne. Ce site est protégé par le Conservatoire du littoral.

L’association «Reflet D’Culture » qui oeuvre pour la sensibilisation de l’étang, était chargée de la visite.

A cet effet, Michel et Céline nous ont guidés tout au long de cette belle découverte au travers de différents ateliers.

Tout d’abord, Michel nous a rappelé que l’eau de l’étang est à la fois salée et douce et qu’elle provenait de la mer des caraïbes et de l’océan atlantique. Il nous a aussi expliqué qu’il y a quatre espèces de palétuviers  réparties sur le site (noirs, rouges, gris et blancs). Ils se différencient les uns des autres par la forme de leurs racines, mais également par leurs feuilles et leurs fruits.

La traversée de l’étang se fait sur pilotis. En arrivant, Michel, nous a interrogés sur la formation de la Martinique.Les élèves ont dû faire appel à leurs connaissances en SVT mais aussi en histoire et géographie.

Puis, il nous a proposé une activité de pêche de ciriques. Certains n’ont pas hésité à se mouiller les pieds (notamment Mme ARICAT) pour cette activité qui fut ponctuée de rires et de plaisanteries.

Nous avons ensuite poursuis notre itinéraire pour arriver à un ajoupa dans lequel il y avait des panneaux pédagogiques. Ces derniers nous ont permis de mieux connaître ce milieu (faune et flore). Nous avons pu apercevoir les crabes » cémafot » ou appelés les crabes « violonistes » dans l’étang.

Par ailleurs, nous avons pu admirer le paysage à la recherche de ratières. Chaque matin Michel nous a confié qu’il plaçait les différentes ratières sur le site. Il en a profite pour nous expliquer la confection de la ratière. Celle-ci se compose d’un assemblage de 6 planches avec « la tonbant » (partie mobile) qui se referme sur le crabe. Il est maintenu par une ficelle avec au bout un bâtonnet retenu par un clou et un fil de fer épais qui traverse la ratière par un trou à l’arrière. L’appât était un morceau de canne à sucre. Les élèves ont aussi participé à la pêche aux crabes, certains étaient effrayés et d’autres satisfaits. 

Après le déjeuner, les élèves ont participé à deux ateliers ; l’un consistait à un assemblage de planches pour la ratière sous forme ludique et l’autre était la course aux crabes dans un crabotour. Cette course se fait à partir des crabes capturés. Ils sont attachés par une ficelle et nous devons les pousser à se déplacer.

Voici quelques ressentis de nos élèves  :

Judicael (5e1) « c’était bien. C’était la meilleure sortie, j’ai aimé la pêche, la gentillesse de nos professeurs ».

Mauranne (6e1) « je me suis bien amusée, c’était rigolo et cela m’a permis d’apprendre à pécher »

Dylan (6e1) « j’ai bien péché, attrapé les crabes. Il y avait une bonne ambiance ».

Ethane (4e5) « Bien et instructif ;drôle » 

Camille (4e5)  « C’était bien, je me suis bien amusée » 

Keryan (4e5) « J’ai l’habitude de pécher les ciriques, ce n’était pas une nouveauté. Je me suis bien amusé »

Monsieur Salomon (directeur de segpa) :« Cette sortie a permis à nos jeunes de découvrir concrètement un nouvel écosystème. Ainsi, ils ont pu d’une part observer le phénomène d’érosion qui impacte beaucoup de communes littorales de France et (…) de donner du sens aux notions développées (…) notamment en sciences et en Histoire/ Géographie. Et d’autre part, nos collégiens se sont appropriés des techniques de pêches de crabes et de ciriques. Ils ont adhéré aux activités proposées, certains n’ont pas hésité à se mouiller les pieds pour la pêche de ciriques ou d’affronter des crabes de terre, surtout le sokan avec sa pince énorme. Nous avons partagé une journée riche en savoir et nos élèves ont montré un bon niveau d’acquisition des savoir-être ».

Nous remercions chaleureusement Céline et Michel nos guides, les collègues Mesdames ARICAT, MITRAIL et Monsieur SALOMON pour leur disponibilité.

Madame Daniella ARICAT, professeure d’histoire et géographie

Carnet de voyage en GUYANE Jour 8 Clap de fin !!!

L’équipe responsable du projet tient à remercier chaleureusement les chefs d’établissement, les gestionnaires, les collègues , les parents d’élèves de la 4ème4 et tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de ce beau projet !!!! Sans vous ce projet n’aurait pas pu aboutir !!!

MERCI !!!

Carnet de voyage en GUYANE Jour 7